Tel: 06 14 36 49 72

SAISON 2019-20

Une année encore pleine de surprises !

 

Nous finirons l'année 2019 avec nos reprises : les femmes savantes, la puce à l'oreille, l'Alouette...
Dès le mois de mars prochain, de nouvelles créations riches en rires et également en émotions : Fleur de Cactus, Du vent dans les branches de sassafras, les Mains sales, Domino et Je veux voir Mioussov.

 

LES CRÉATIONS DE LA SAISON

 

Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy

« Fleur de Cactus »

 

Résumé de la pièce : L'intrigue repose sur un tissu de mensonges qui ne fait que s'amplifier au fur et à mesure que l'action progresse. En premier lieu, Julien Desforges annonce à Antonia qu'il veut l'épouser, mais il lui avait auparavant affirmé qu'il était marié et qu'il avait trois enfants. Pour résoudre le problème, Julien fait croire à Antonia qu'il va divorcer, mais la jeune femme veut absolument connaître Mme Desforges (qui en fait n'existe pas) pour s'assurer qu'elle supportera cette rupture et que les enfants iront bien. La situation est délicate pour Julien qui bien évidemment n'a jamais eu de femme. La seule personne qui puisse alors l'aider se trouve être son assistante, Stéphane, avec qui il entretient des rapports strictement professionnels. Cette dernière, vieille fille et amoureuse du docteur Desforges sans jamais avoir pu se l'avouer, sera forcée d'accepter le rôle de Mme Desforges. De nombreux quiproquos truffent ainsi le récit.

Genre : comédie de boulevard

Mise en scène : Daniel Annotiau

Fleur de cactus de Pierre Barillet et Jean-pierre Gredy

René de Obaldia

« Du vent dans les branches de sassafras »

 

Résumé de la pièce : La scène se déroule au début du XIXe siècle, dans une demeure familiale, située au sein d'un ranch de l'État du Kentucky, au Sud-Est des États-Unis. Chez les Rockefeller, famille de colons britanniques sans-le-sou, la table est dressée. John Emery, patriarche de 70 ans à l'aspect échevelé et à la voix éraillée, se révèle comme un « dur à cuire ». C'est un vieux cow-boy au tempérament sanguin et à la verve directe et fleurie. Son épouse Caroline, une femme d'une cinquantaine d'années à la personnalité habituellement calme et apaisante, fait preuve d'un solide discernement. Le couple Rockefeller a produit deux enfants : une fille, Pamela, une magnifique jeune femme au caractère aguicheur ; et un fils, Tom, invétéré mâcheur de chewing-gum, le prototype même du jeune chenapan. Le personnage principal, le patriarche américain John Rockefeller, est complètement dépassé par les évènements : il doit simultanément faire face aux perpétuelles attaques d'Indiens « hauts en couleur », aux multiples imbroglios romantiques qui se jouent au sein de son foyer, à la brusque crise de démence de sa femme et enfin aux égarements alcoolisés du médecin local, le Docteur Butler, un homme particulièrement porté sur la boisson.

Genre : comédie en 2 actes, parodie d'un western américain des années 1950

Mise en scène : Daniel Annotiau

Du vent dans les branches de sassafras de René de Obaldia

Jean-Paul Sartre

« Les mains sales »

 

Résumé de la pièce : L'action, courant sur sept tableaux, se déroule pendant la seconde Guerre mondiale dans un pays fictif appelé Illyrie en Europe de l'Est. Le pays est dirigé par un dictateur fasciste allié des Allemands. Il y a deux mouvements de résistance clandestins contre le régime et l'Allemagne – le parti du prolétariat (communiste) et le Pentagone (un parti nationaliste bourgeois et capitaliste). Le PP et le Pentagone sont également hostiles les uns aux autres. Beaucoup de vies ont été perdues dans le conflit de chaque côté. Hugo, le personnage principal, sort de prison, suite à l'assassinat de Hoederer, chef du parti prolétaire, et se rend chez Olga, sa protectrice, qui sera chargée d'examiner son cas politique et savoir s'il peut intégrer le parti populaire ou être éliminé. La pièce va examiner les raisons qui ont poussé Hugo à tuer Hoederer.

Genre : pièce en 7 tableaux

Mise en scène : Daniel Annotiau

Les mains sales de Jean-Paul Sartre

Marcel Achard

« Domino »

 

Résumé de la pièce : Lorette est mariée à Heller, un époux très jaloux, qui a découvert une lettre d'amour venant d'une ancienne liaison et prénommé François. Il soupçonne (à juste titre) Crémone, son meilleur ami, et a juré la perte de ce rival. Lorette recrute un homme, François Dominique dit "Domino", pour détourner Heller de ses soupçons sur son ancien amant... qui a bel et bien écrit la fameuse lettre. Domino détournera un temps les soupçons de Heller mais finira par en justifier de bien plus graves...

Genre : pièce romantique

Mise en scène : Daniel Annotiau

Domino de Marcel Achard

Valentin Kataïev

« Je veux voir Mioussov »

 

Résumé de la pièce : La comédie est basée sur le quiproquo : Zaïtsev cherche à obtenir une signature de Monsieur Mioussov, alors il prétend être le mari d'une célèbre agronome, Klava Igniatiouk, pour entrer dans la maison de repos de ce fameux Mioussov. Or, celle-ci arrive aussi à la maison de repos, où elle attend son mari. Le personnel de la maison prend le véritable mari pour un amant, ce qui provoque le comique de la pièce.

Genre : comédie

Mise en scène : Florence Cabes

Domino de Marcel Achard

LES REPRISES DE LA SAISON

 

Molière

« L'avare »

 

Résumé de la pièce : Harpagon, l'avare, n'aime que son argent ; il ne voit que des voleurs autour de lui, il soupçonne tout le monde de vouloir lui voler son argent. Son fils et sa fille causent-ils à part : « Je crois, dit-il, qu'ils se font signe l'un à l'autre de me voler ma bourse. » Il fouille le valet de son fils ; après avoir visité ses deux mains, il demande les autres. Il refuse à ses enfants le nécessaire, et son fils, réduit à manquer de tout, devient joueur. Harpagon l'apprend et au lieu de lui reprocher ce vice, il lui conseille de placer à gros intérêt l'argent qu'il gagne au jeu. L'Avare songe à établir ses deux enfants sans s'inquiéter le moins du monde de leurs goûts, il a fait choix d'une riche veuve pour son fils Cléante, et pour sa fille, Élise, du seigneur Anselme, un homme mûr qui n'a pas plus de cinquante ans, mais noble, doux, posé, sage et fort riche. Son intendant, Valère, qui aspire secrètement à la main d'Élise, lui fait quelques objections.

Genre : comédie en cinq actes

Mise en scène : Daniel Annotiau

AFFICHE

« L'avare » - affiche Cie Théâtre des deux de Versailles

PHOTOS

Goldoni

« La Locandiera »

 

Résumé de la pièce : Mirandolina est une belle aubergiste - locandiera - qui a pris en main, avec une autorité toute virile, les destinées de la maison fondée par son père. Elle enchante chacun. Mais, seul parmi ses clients, le chevalier Ripafratta semble insen­sible. Piquée au vif, elle fera tout pour le séduire mais épousera finalement un homme de sa condition. Les intrigues des pièces de Carlo Goldoni nous plongent dans la société italienne du XVIIIe siècle. Mais si l'Italie est ressemblante et délicieuse, les fables sont universelles et les personnages d'une humanité profonde.

Genre : comédie en trois actes

Mise en scène : Daniel Annotiau

AFFICHE

La Locandiera de Carlo Goldoni

PHOTOS

Robert Thomas

« Huit femmes »

 

Résumé de la pièce : « Monsieur est mort, sur son lit… Un couteau dans le dos… » Dans une demeure bourgeoise, le matin de Noël, Marcel, le père de famille, est retrouvé poignardé dans sa chambre. Le meurtre entraîne les huit femmes de la maison dans une intrigue policière hilarante, doublée d'une joute qui est autant physique que verbale. Mais bien vite le comique de vaudeville tourne à l'aigre et le rire se fait grinçant. Jusqu'au dernier moment le doute persiste : le crime a-t-il été commis par Gaby, l'orgueilleuse mère de famille, Augustine, la belle-sœur neurasthénique, ou Madame Chanel, la femme de chambre de confiance ? Catherine, la benjamine, mène l'enquête… Adaptée plusieurs fois au cinéma, la pièce de Robert Thomas constitue une satire virulente des travers de la société.

Genre : pièce policière

Mise en scène : Daniel Annotiau

AFFICHE

Huit femmes de Robert Thomas-affiche saison 2019

PHOTOS

Jean Anouilh

« L'Alouette »

 

Résumé de la pièce : Jeanne d'Arc, l'Alouette, est à Rouen, face à ses juges. La pièce alterne entre les scènes d'accusation de l'évêque Cauchon, de l'Inquisiteur, du promoteur, du comte de Warwick et les flash back qui retracent la vie publique de la pucelle. Jeanne tour à tour naïve et insolente, toujours pleine de bon sens, tient tête. Pourtant, devant les assauts répétés de ses contradicteurs, elle consent à renier ses actes et ses certitudes passées pour échapper au bûcher. Mais dans un ultime acte d'héroïsme, elle revient sur son abjuration et assume de devenir le personnage hors du commun qu'au fond d'elle, elle souhaite être.

Genre : pièce historique en un acte

Mise en scène : Daniel Annotiau

AFFICHE

L'alouette de Jean Anouilh-affiche saison 2019

PHOTOS

Molière

« Les femmes savantes »

 

Résumé de la pièce : Philaminte, femme du bonhomme Chrysale, Bélise, sa sœur, fofolle et nymphomane et Armande, l'ainée de ses filles, sont les femmes savantes de cette comédie. Philaminte, femme impérieuse et acariâtre, toute entière aux spéculations scientifiques, néglige les soins du ménage et ne s'occupe de ses domestiques que pour leur enseigner les lois de la physique ou les règles de la grammaire ; elle exerce sur son faible et ignorant mari un pouvoir despotique. Armande ne conçoit pas qu'une femme puisse tolérer l'erreur si commune qu'on appelle mariage et elle détourne sa sœur cadette Henriette de ce « vulgaire dessein ». À côté de ces trois pédantes, Molière a placé le poète Trissotin et le savant Vadius, qui sont les types du pédantisme chez les hommes. Ils se rencontrent dans le salon de Philaminte et après s'être fait mutuellement des éloges exagérés sur leur talent et leur esprit, Vadius s'avise de critiquer un sonnet dont il ne savait pas que Trissotin était l'auteur ; de cette méprise nait entre les deux beaux esprits une querelle aussi ridicule que la scène de flatterie qui l'avait précédée.  Trissotin a par ailleurs des vues sur la dot d'Henriette et Philaminte lui accorde sa main contre l'avis de tous... et en dépit de l'accord qu'elle avait donné au prétendant d'Henriette, Clitandre...

Genre : une comédie de caractère, en cinq actes

Mise en scène : Daniel Annotiau

AFFICHE

Les femmes savantes - affiche Cie Théâtre des deux de Versailles

VIDÉOS

Les femmes savantes extrait Les femmes savantes extrait

PHOTOS

PRO-
GRAMME
2019/2020

PROGAMME
MI-SAISON

REVUE
PRESSE

 

RETROUVEZ LES ARTICLES,
LES ARCHIVES

 

RÉSEAUX SOCIAUX

 

DERNIÈRES INFOS, SPECTACLES, ATELIERS

FACEBOOK

 

VOUS ÊTES ACTEURS, AMATEURS, PROFESSIONNELS, PRÉSENTEZ VOUS VIA NOTRE RÉSEAU

© 2015. Tous droits réservés. Site développé par WorkingGraphics et PlateformeWeb.